Marketing 2.0 pour langagiers

Voici une courte présentation que j’ai effectuée au tout premier congrès de l’Association des travailleurs autonomes et micro-entreprises en services linguistiques (ATAMESL), qui s’est déroulé les 25 et 26 mai 2013 et qui avait pour thème « Travailler à son compte : mine d’or… ou champ de mines? ».

Si, comme le nom de l’Association le laisse penser, cet exposé était principalement destiné aux travailleurs indépendants, il est loin de s’adresser exclusivement aux spécialistes de la langue. Lire la suite

L’importance de fixer des limites

Je suis récemment tombé sur Les grandes marées, une jolie fable de Jacques Poulin parue en 1995 chez Leméac. Elle raconte l’histoire d’un traducteur taciturne employé d’un quotidien, à qui son patron propose de s’installer dans une île déserte qu’il possède sur le Saint-Laurent afin d’y traduire des bandes dessinées destinées au journal.

Au début, le traducteur solitaire mène une vie paisible et routinière entre ses traductions, auxquelles il apporte beaucoup de soin, et ses exercices quotidiens et disciplinés de tennis. Mais le patron se met un jour à amener une série de drôles de personnages qui, en plus de nuire à la concentration du traducteur, lui feront peu à peu perdre de sa qualité de vie. En effet, à chaque arrivée, il a un peu moins de temps pour travailler et doit se retrancher dans un espace de plus en plus exigu et spartiate. Lire la suite

Automated Translation (part IV and last)

I was fortunate enough to attend a demonstration of Portage, the statistical automatic translation project led by the National Research Council of Canada, and I was genuinely surprised by what I saw. Even if the translations weren’t directly publishable, they were a long way from the pitiful results arrived at a few years ago.

However, this initiative is not quite representative of what an automatic translation program can do, since it benefitted from highly favourable conditions.

In the previous post, we examined the criteria for producing a high-quality automated translation. Let’s now look at how things work in less ideal situations. Lire la suite